Billets de Confiance

Autres villes,
au bas de la page.

Anduze

Dans ce district, les billets sont, dans huit communes, de vrais bons communaux émis par les municipalités d'Alais, Anduze, Génolhac, Lézan, Saint-Ambroix, Sainte Cécile d'Andorge, Saint Florens, Saint Jean de Valériscle et Vézenobres. Mais c'est une société particulière qui les prend en charge à Saint Jean du Gard.

Un premier projet, émanant des négociants et propriétaires fonciers d'Anduze et soumis à la municipalité en novembre 1790, consista à émettre pour 12 000 livres de billets de confiance. Il n'eut pas de suite :

La rareté d'espèces augmentant tous les jours, nous sommes menacés de voir s'obstruer toutes les circulations nécessaires à nos manufactures et à notre agriculture…

Il sera réalisé par la municipalité, qui, par délibération du 28 avril 1792, décide l'ouverture d'une caisse patriotique de 21000 livres permettant d'émettre des billets de 2 sols, en bleu, de 3 sols en jaune et de 5 sols en rouge pour 7000 livres de chaque série «sur lesquels billets il sera posé un timbre sec, ils seront faits sur un petit carton lissé et uni, lesquels billets seront signés par la municipalité et échangés contre des assignats de 5 à 100 livres» (visa du district, le 31 avril, du département le 2 mai).
Une nouvelle émission de billets de 5 sous sera décidée le 3 septembre 1792 pour une valeur de 3500 livres.

«ANDUZE, 2 SOUS, BILLET DE DEUX SOUS, remboursable en assignats de 5 livres», signé Rieux, maire ; au dos, timbre à l'encre noire «Commune d'Anduze» avec bonnet phrygien
(papier cartonné blanc, impression noire, texte encadré par un double filet orné aux angles d'un carré traversé de diagonales , 37X50).